logo-normal-1000 web.png

PsyCare

Pour aider ceux qui aident les autres

Le nom de mon activité en tant que psychologue PsyCare m'a été inspiré premièrement de l'anglicisme "Care" faisant référence aux activités et métiers œuvrant dans le soin et le souci de l'autre. En français, il n'y a pas de mot similaire au terme "Care" qui exprime l’acte de soin mais aussi le sentiment et les valeurs qui l’accompagnent.

Deuxièmement, l'association de Psy & Care est liée à mon parcours professionnel qui me permet d'être en phase avec le monde (para)médical, le monde de l'enseignement (professeurs mais aussi adolescents en difficulté).

Mon activité de psychologue clinicienne se veut d'être à l'écoute de ceux qui ont besoin d'aide et, tout particulièrement, de prendre soin de ceux qui prennent soin des autres. En anglais, je dirais: " I care ".

Troisièmement, PsyCare permet de faire l'allusion au "syndrome d'Icare" décrit par Freudenberger (1974) qui parle de cette pathologie résultant d'un épuisement physique et mental, appelée maintenant "burn-out". En effet, la crise due au coronavirus est génératrice de bouleversements dans nos habitudes de vie et de travail mais également génératrice de stress, de doutes, d'anxiété, de troubles du sommeil, de burn-out, de conflits de couple ou familiaux,... La situation sanitaire actuelle a mis en lumière des failles dans de nombreux domaines d'activités dont les activités du soin (corps médicale et paramédical) et du service à l’autre (corps enseignant) qui sont sous pression constante.

Enfin, PsyCare permet de faire un jeu de mots "PsyCar'peDiem" grâce à cette jolie locution latine extraite d'un poème d'Horace : «Carpe diem», ou «cueille le jour» qui doit nous inciter à profiter pleinement de chaque instant et nous concentrer sur les sensations du présent.

L'objectif de mes interventions est de vous aider à surmonter un état d’épuisement, de stress, de mal-être en augmentant votre sentiment d’efficacité personnelle pour, à nouveau, pouvoir voler de vos propres ailes sans vous consumer.